DES REFLEXIONS SUR LA PARTICIPATION SOCIALE
Minuto a Minuto

 

 

 

 

 

 

Des réflexions finales.

 

 

 

À partir de cette brève analyse les conclusions suivantes peuvent être tirées :

 

 

 

Ø La participation des individus est si diverse comme ils soient  les scènes et les circonstances dans lesquelles ils se trouvent c'est-à-dire aujourd'hui on peut parler d'une participation sociale, citadine, communautaire, individuelle, mais ces catégories ne sont pas limitantes ni exclusives, sûrement dans le court et moyen délai, nous verrons de nouvelles modalités de la participation des individus.

 

Ø · Inclusivement l'apathie, l'isolement, la non participation, conforme la scène de la participation dans ses modalités multiples.

 

Ø À travers de l'histoire on observe des laps d'un majeur  engagement des sujets pour résoudre et pour construire son présent et avenir.

 

Ø Le promoteur de la participation sociale a un compromis d'être inclus et de s'obstiner à une formation permanente.

 

Ø Les sociétés qui sont dans une formation permanente, engendrent les échanges constants, lesquels engendrent de nouvelles relations entre les individus qui doivent nécessairement être compris par la science juridique, ce qui permet le renouvellement et l'avance de la même.

 

Ø La participation des individus dans les organisations formelles et peu sérieuses leur  permet d'interagir dans les nouvelles scènes, à lesquelles ils n'auraient pas d'accès s'ils avaient une vie passive et apathique.

 

Ø L'insertion de la participation sociale dans les normativités  des pays distincts obéit aux conquêtes des peuples, bien qu'aussi en grande partie aux politiques dictées par les organismes internationaux.

 

Ø La participation sociale est dans un moment historique important, parce que d'un côté c'est une aspiration légitime des sociétés, mais par ailleurs on est poussé comme le palliatif en face des grands manques des peuples. 

 

 

 

 

 

Sources d’information

 

 

 

· Ayala Espino, José. Educación, instituciones y participación social. México. UNAM

 

· Benavides Ilizaliturri, Luis G., Hacia Nuevos Paradigmas en Educación, México. CIPAE. 1ª Edición.

 

· Rivero Heredera, José. Educación y Exclusión en América Latina, Perú. CIPAE y Tarea. 1ª Edición 2000.


 

[1] 

 

Traduction faite par Marco Quesada (Esta dirección de correo electrónico está siendo protegida contra los robots de spam. Necesita tener JavaScript habilitado para poder verlo.)

 

 Abel Pérez Rojas a fait la Maîtrise en Sciences de la Vie en Commun et de Participation Sociale et Il est Docteur en Education Permanente par le Centre International de Prospective et Hauts Études (CIPAE). C'est Le Directeur Général de Sabersinfin.com (www.sabersinfin.com)

 

 Traduction faite par Marco Quesada (Esta dirección de correo electrónico está siendo protegida contra los robots de spam. Necesita tener JavaScript habilitado para poder verlo.)

*Abel Pérez Rojas es director general de Sabersinfin.com y catedrático del Centro Internacional de Prospectiva y Altos Estudios (CIPAE)

Más de la obra de Abel Pérez Rojas: 

 

next
prev

Hay 362 invitados y ningún miembro en línea